Inde

Les beautés du Rajasthan

Résultat de recherche d'images   Résultat de recherche d'images pour "monnaie inde"

Itinéraire : 12 jours au Rajasthan

L’inde pour nous c’était notre voyage de Noce. Oui c’est loin des clichés habituels dans une destination paradisiaque au bord d’une plage avec le l’eau cristalline. Mais c’est ce qui nous représente le plus et ce que nous aimons avant tout : la découverte des civilisations et des cultures.

L’inde est un pays déroutant et énigmatique. On dit toujours de l’Inde : « soit on aime, soit on déteste ».

L’inde est un pays qui nous a touché de manière indélébile, par toutes ces différences avec notre culture occidentale. L’inde c’est un dépaysement total, pour ses paysages, sa culture, ses croyances, ses senteurs et sa cacophonie de klaxons qui au bout de 2 jours te tapent sur le système. On est subjugué par la réalité, ou les hommes portent des turbans et de fières moustaches, où les femmes sont drapées dans de superbes saris aux couleurs vives et ou la vache est sacré.

Dans cet article on partage avec vous, notre itinéraire sur 12 jours, nos coups de cœurs. 12 jours dans le pays des Maharajas avec les plus belles étapes du Rajasthan. Une découverte haute en couleurs qui vous emmène dans la ville rose de Jaipur, la ville bleue de Jodhpur, la ville jaune de Jaisalmer sans oublier l’incontournable Taj Mahal à Agra.


Jour 1 : Nice – New Delhi

Nous partons en février en direction de Delhi en Inde. Nous vous conseillons cette période car il faisait beau et bon. Nous partons avec la compagnie aérienne Lufthansa. Départ de Nice, avec une escale à Munich pour arriver enfin à Delhi. Il faut compter 8h30 de vol plus 1 h d’escale. Concernant Lufthansa, nous aimons bien voyager avec cette compagnie aérienne. Pas de retard de vol, un avion confortable en très bon état et le service est agréable.

Décalage horaire oblige, + 3 h 30 en hiver ou +4 h 30 en été, nous arrivons le soir à Delhi. Afin de s’adapter au décalage horaire, nous dînons et dormons à l’hôtel.

Jour 2 : New Delhi – Shekhavati : 265 km environ 7 h de route

Après un réveil matinal et un petit déjeuner à l’hôtel, nous partons à la découverte de la capitale de l’inde : Delhi.

Nous commençons notre visite à l’Indian Gates. C’est une sorte d’Arc de Triomphe. C’est un mémorial de la guerre qui honore 82000 soldats de l’armée indienne décédés durant la première guerre mondiale. Lors de notre passage, nous avons eu la chance d’assister à la relève de la garde qui est un spectacle à voir.

A 150 mètre de l’Indian Gates, se trouve le Canopy : un dôme sur 4 colonnes en pierre. C’est le monument de la guerre de la Porte de l’Inde.

Le Canopy

Ensuite nous passerons par la Place de Conaught qui est le centre commercial de la nouvelle ville où se trouve le parlement et le palais présidentiel.

Place de Conaught

Nous terminons notre visite par le tombeau de Humayun. C’est le tombeau de l’empereur moghol Humayun, entouré de ses femmes et de 150 membres de sa famille royale. Le tombeau est en grès rouge et en marbre blanc, inspiré d’une architecture mongole. Il a été construit au milieu de superbes jardins de type Persan au XVIème siècle.

Nous prenons ensuite la route direction Shekhavati qui se trouve à seulement 265 km de New Delhi. Mais il faut savoir que les routes en Inde sont un folklore auquel il faut s’adapter. Pour 265 km nous mettrons presque 7 h. Oui 7 h. Une partie des routes sont accidentées, en terre et d’autres goudronnées. Les routes sont à partagés entre les véhicules motorisés, les charrettes à chevaux et à dromadaires, les nombreux piétons et les animaux notamment la fameuse vache sacrée qui est libre de va et vient sur la route. N’oublions pas de préciser qu’en Inde on conduit à gauche avec un code de la route très local. Sur une deux voies, on trouve facilement 4 véhicules alignés en circulation dans le même sens. Cela explique pourquoi en Inde on ne peut pas louer une voiture. On loue une voiture avec chauffeur !

New Delhi

C’est la capitale de l’Inde. Elle abrite toutes les hautes fonctions gouvernementales du pays. New Delhi est une municipalité de 250 000 habitants dans le territoire de Delhi qui compte 16.3 millions d’habitants. C’est une ville moderne qui date du début du 20ème siècle.

En fin de journée, nous arriverons à notre hôtel de Shekhavati où nous mangerons et assisterons à un spectacle de marionnette. Les marionnettes du Rajasthan appelaient Kathputli sont très populaires en Inde. Elles représentent notamment maharadjas, maharanis, danseuses, magiciens, charmeurs de serpents, chameaux…

Shekhavati

Région semi-aride du Nord-Est du Rajasthan. Cette région est connue pour être le plus important patrimoine architectural indo-moghole du monde qui comprend des forteresses et Haveli.

C’est ainsi que se termine notre première journée de visite en Inde.

Jour 3 : Shekhavati – Bikaner : 185 km environ 5 h de route

Après une bonne nuit de sommeil nous partons pour de nouvelles aventures.

Notre visite du jour sera à Mandawa afin de découvrir les Havelis. Nous remarquons que c’est propre ce qui est un contraste avec le reste du Rajasthan. Les maisons sont toutes plus belles les unes que les autres. Nous remarquons un commerce encore ouvert et nous en profitons pour rentrer afin de découvrir l’intérieur d’une Haveli. Les portes et les fenêtres en bois sont magnifique.

Les Havelis

Ce sont d’anciennes demeures : petits palais ou maison de maître qui appartenaient à de riches indiens : anciens princes (Rajputs) ou anciens commerçants. Les murs étaient peints de fresques relatant des scènes de la vie religieuse, mythologique ou quotidienne et des portraits. On remarque aussi le travail du bois : les portes et les fenêtres ciselés. Les Havelis ont étaient construites car la région était située sur le chemin du commerce entre le Moyen Orient et la Chine au XVIIème siècle.

A notre sortie de cette Haveli nous rencontrons un groupe de femme magnifique dans leurs saris au tons rouge flamboyant.

Nous reprenons la route en direction de Bikaner. Peu de distance. 185 km mais beaucoup de temps passé sur la route : 5 longues heures dans le son enivrant des klaxons. Le Klaxon dans la conduite Hindous est obligatoire afin d’être vue par les autres véhicules.

Bikaner :

Ville située au Nord de l’Inde, au cœur du désert du Thar, qui compte 648 000 habitants. Ville protégée par une énorme forteresse. La ville propose de nombreuses excursions à dos de dromadaires.

Nous déposons nos affaires à l’hôtel avant de partir à la découverte du Fort Junagarh. Ce fort vous transportera de découverte en découverte à travers ses richesses. Un peu le palais des 1001 nuits Hindous.

Fort Junagafh :

C’est une impressionnante citadelle en gré rouge et en marbre blanc qui a été construite en 1485. C’était le siège des Maharajas.

Elle renferme de plusieurs palais, de grandes cours intérieures et des couloirs cachés par les moucharabiehs en dentelle de pierre permettant aux femmes de voir ce qu’il se passait dans les cours sans être vues par les hommes. On y trouve des peintures, des mosaïques, de la marqueterie avec des incrustations de pierres.

Après cette visite nous partirons à la découverte de la ville en errant dans les rues. L’occasion pour nous de rencontrer des écoliers, mais aussi de voir la vie locale.

Puis nous passerons notre soirée et nuit à l’hôtel.

Jour 4 : Bikaner – Jaisalmer : 335 km environ 5 h de route

Au petit matin, nous reprenons la route dépaysante, direction Jaisalmer. Encore beaucoup de temps passé enfermé dans un véhicule en supportant les klaxons. Visiter l’inde veut dire beaucoup de route et donc beaucoup de patience.

Jaisalmer :

Jaisalmer surnommée la citée doré dut à sa couleur de pierre en grès jaune, est une ville fortifiée du XVème siècle. On y trouve une citadelle, un fort, des Havelîs et un lac.

Vue sur jaisalmer

Arrivé à Jaisalmer nous déposons nos affaires à l’hôtel. Après s’être rafraîchit nous partons visiter le crématorium Vyas Chhatri. C’est un lieu paisible avec une jolie architecture en grès jaune. On y admire une vue imprenable sur le Fort de Jaisalmer. On y appréciera le coucher de soleil.

Crématorium Vyas Chhatri :

C’est un lieu de crémation sur les hauteurs de Jaisalmer. Il y a de nombreux cénotaphes construit à la mémoire des défunts. Dans la tradition Indienne, ils n’enterrent par leurs morts mais font la crémation puis après versent les cendres dans le Gange. Les chhatris sont des constructions en forme de pavillon ou de kiosque carré coiffés de dômes, typiques de l’architecture indienne.

Nous dinerons et passerons la soirée à l’hôtel.

Jour 5 : Jaisalmer

Vue sur le fort de jaisalmer

Au matin nous partons à la découverte du Fort de Jaisalmer.

Entrée du Fort de jaisalmer

Dès l’entrée nous sommes accueillis par des vaches en libertés. Il faut savoir qu’en Inde, selon la religion Hindouisme, la vache est sacrée. Elle est considérée comme la Mère universelle, du fait qu’elle donne son lait à tout le monde. Elle est donc libre d’aller là où elle veut, même de rentrer dans les habitats sans qu’on la repousse. D’autre part en inde on apprend que les vaches, outre la production de lait, leurs urines servent à la conception de médicaments et que la bouse de vache séchée sert de combustible dans les foyers. On ne mange pas de vache en Inde.

Le fort de Jaisalmer se visite en se perdant dans les ruelles. Ce fort est en grès jaune et a été édifié sur une colline en bordure du désert de Thar. De loin on dirait un château de sable. Vous y découvrirez ses palais, ses temples Jains, richement décorés ainsi que son bazar avec ses marchands de tapis. Le jainisme est une religion de non-violence qui respecte les animaux.

Nous visiterons un temple de Jains avec une architecture intérieure splendide. Un mélange de sculptures dans le grès jaune, de danseuses, de représentations religieuses, des divinités, des chapiteaux à l’image de Ganesh. Nous avons adoré ce lieu hors du temps juste magnifique. Nous avons tellement aimé qu’on en a perdu notre guide.

Jaisalmer nous offrira encore des rencontres avec la population qui nous a déconcerté.

 

Nous partirons ensuite en direction du Lac de Gadi sagar à Jaisalmer. C’est un point de vue magnifique. Très apaisant.

Lac de Gadi Sagar :

C’est l’ancien réservoir d’eau de la ville de Jaisalmer jusqu’en 1950. On y trouve le temple de Gaje Rupechwa qui est dédié à Shiva, mais aussi des poissons-chats.

Ensuite nous partirons faire une ballade en dromadaire dans le désert du Thar où nous admirerons un somptueux couché de soleil.

Désert du Thar :

C’est un désert qui s’étend sur 200 000 km² situé au Nord-ouest du Rajhastan et au Pakistan. C’est le désert le plus densément peuplé du monde.

Après cette journée bien chargée, nous mangeons et dormons à l’hôtel.

Jour 6 : Jaisalmer – Jodhpur : 286 km : 5 h 00

Après le petit déjeuner nous repartons sur les routes du Rajasthan, en direction de la ville de Jodhpur. C’est la ville bleue du Rajasthan. Nous regrettons de ne pas avoir visité la ville bleue et de s’être consacrer qu’au fort.

Jodhpur :

Cette ville est réputée pour ses nombreux bazars colorés et ses cavaliers qui laissèrent leurs noms à un pantalon, les fameux Jodhpurs. Elle est peinte en bleue car les Brahmanes vénèrent Krishna qui a le visage bleu. Et cela a pour vertu de repousser les insectes.

Nous visitons donc le Fort de Mehrangarh qui domine la ville bleue. La vue est époustouflante. A la sortie de l’ascenseur, vous aurez la chance d’y apercevoir des petits écureuils qui prennent la pause. A l’intérieur du fort vous verrez de très belles façades sculptées dans le calcaire, et des musées.

Fort de Mehrangarh :

C’est une forteresse construit en 1459 en calcaire ocre, qui fait 135 mètres de hauteur. C’est un vaste musée formé de plusieurs palais.

 

La nuit tombant nous prenons la direction de notre hôtel.

Jour 7 : Jodhpur – Udaipur : 260 km : 4 h 30

Au petit matin, nous nous rendons en Jeep à un village Bishnoï (secte de l’hindouisme). Sur la route nous auront la chance de rencontrer des gazelles.

Nous nous arrêterons donc dans un village Bishnoï afin d’assister à la découverte de la cérémonie de l’Opium. Cette cérémonie a lieu avant de partir au combat pour lutter contre la douleur et les saignements. L’opium étant une culture sous le contrôle de l’état afin de fabriquer notamment des médicaments.

Nous reprenons la route direction Udaipur.

Cependant nous nous arrêtons à Ranakpur. Cette cité est réputée pour ses magnifiques temples de marbre blanc, imposant sanctuaire Jains et appréciés pour la complexité de leur architecture. Nous visiterons le temple de Adinath que nous avons adoré. C’est un vrai joyau. Il faut absolument le voir.

Temple de Adinath :

C’est le plus imposant temple Jains d’Inde. Il a été construit au XVème siècle. Sa construction à durée 50 ans. L’intérieur est magnifique par sa richesse décorative. Il est constitué de 1444 piliers tous taillés et sculptés différemment. On remarque qu’un pilier est penché parmi l’ensemble, c’est volontaire, afin de montrer qu’il ni a que Dieu de parfait.

Au bord de la route nous faisons la rencontre de singes qui nous mendient de la nourriture.

Plus loin, sur la route, nous passons devant une école. L’envie pour nous est forte. Nous nous y arrêtons afin de passer un moment avec les élèves et leurs maîtresses qui nous accueillent chaleureusement. Nous aurons le droit à des chants, des danses et des rires. Un pur moment de partage comme on les aime. Un pur moment de partage comme on les aime.

A notre arrivée à Udaipur, nous nous rendons dans les magnifiques Jardins de la Reine. Un petit coin de verdure calme au milieu de la folle vie Indienne. Un jardin très fleurit avec de belle fontaine et des kiosques.

Nous finirons ainsi cette journée riche en souvenirs.

Jour 8 : Udaipur – Pushkar : 278 km : 4 h 40

Une nouvelle journée démarre en Inde.

Nous partons à la visite de la belle ville de Udaipur. C’est une ville agréable car petite est entouré d’eau et d’un peu de verdure. Les palais raffinés se reflètent dans les eaux de ses lacs. Sympa

Udaipur :

La ville d’Udaipur est entourée de lacs. C’est la cité blanche de l’inde, dût à ses maisons aux façades blanchies à la chaux. Cette ville est surnommée la Venise de l’Inde…

Lac de Pichola à Udaipur

Nous commençons notre visite par le City Palace. C’est un complexe de palais de marbre et de granit. Vous y verrez un nombre important de portes et de vitraux colorés. Depuis les terrasses supérieures on trouve une vue splendide sur le lac Pichola et la ville.

City palace :

Complexe de plusieurs palais construit en 1559. Il se situe sur les rives du Lac. Il est considéré comme le plus grand palais royal de l’Inde. C’est le palais du Maharani qui est d’un rang supérieur au Maharaja.

Après nous partons pour une jolie balade en bateau sur le lac Pichola. Cette ballade nous a offert une vue imprenable sur le City Palace. On passe devant le Taj Lake Palace, magnifique bâtisse blanche ou James Bond a tourné des scènes de Octopusy.

Taj Lake Palace de Udaipur

Puis notre mini croisière se termine sur l’île de Jag Mandir. Il s’agit d’un palais construit sur cette île. Il a été construit en 1551. On y trouve de très beaux et agréables jardins avec des fontaines, des statues et des éléphants en marbre à l’entrée.

Cette agréable ballade se termine et nous revoilà partis sur les routes tumultueuses de l’Inde en direction de Pushkar à presque 5 h de route. Nous y arrivons assez tard, mangeons et nous couchons.

Jour 9 : Pushkar – Jaipur : 145 km : 2 h 30

Au petit matin nous partons à la découverte de Pushkar par une ballade dans la ville, qui nous immerge dans les traditions de l’Inde. En effet, nous nous rendrons au lac le plus sacré du pays entouré de ghats (gradins), au bord duquel nous assistons à un spectacle magnifique révélant toutes les coutumes de l’Inde.

Pushkar :

C’est un grand lieu de pèlerinage pour l’Hindouisme. La légende dit que : « les Dieux lâchèrent un cygne avec un lotus dans le bec. Il devait laisser tomber ce lotus à l’endroit ou Brahma devait procéder à un « yajna » (rituel hindou). C’est à Pushkar qu’il fit tomber le lotus. C’est pourquoi à Pushkar, qui signifie lotus bleu, se trouve un temple consacré au Dieu Brahma. A Pushkar se trouve un lac dans lequel les pèlerins se baignent dans les eaux sacrées pour faire leurs ablutions pour se purifier.

Nous visiterons aussi le temple sacré de Brahma. Très colorés avec une dominante de bleu. Ce temple domine la ville. Il a une structure actuelle qui date du XIVème siècle mais il est censé avoir 2000 ans…

temple sacré de Brahma

Nous ferons aussi de belles rencontres dans la ville de Pushkar : l’une des plus anciennes villes de l’Inde ou règne une ambiance cool. Nous rencontrons des Sadhus : Saint homme ayant atteint son but : renoncer à la société et tous biens matériels, pour se consacrer à la vie spirituelle. Il faut savoir que cette ville est 100 % végétarienne, sans alcool et ni drogue.

 

Puis nous reprenons la route pour environ 2 h et demi en direction de Jaipur surnommée la cité rose.

Jaipur :

C’est la capitale du Rajasthan et compte un peu plus de 3 millions d’habitants. La couleur rose, choisit par le Prince Albert en 1876, signifie la bienvenue. Ville construite en 1727. C’est l’une des villes les plus vivantes de l’Inde. Cette ville est fortifiée. Elle a 7 portes. Jaipur abrite plusieurs lieux essentiels comme le palais des vents, le fort Amber, le temple des singes…

La ville est très animée et très polluée et donc peu propre…Il y règne une véritable cacophonie par les klaxons. Quand on y entre on se sent de suite emportée par un mouvement de foule et de véhicules en tous genres. Encore une fois, se côtoient sur les routes : vélos, rickshaws, charrettes, motos, scooters, voitures, camions, bus et toujours la vache sacrée mais ici on trouve aussi des singes. Il faut savoir que le piéton n’est pas prioritaire en Inde et qu’il faut se faufiler, à vos risques et périls, entre les voitures car personne ne vous laissera passer. On y trouve beaucoup de commerces aux couleurs soutenus, des odeurs d’épices, des vendeurs de fleurs…

Nous commencerons notre visite de la ville par un tour panoramique de celle-ci en rickshaw (tricycle utilisée pour le transport de personne).

Nous ferons un arrêt devant le Hawa Mahal : Palais des vents. Cette façade imposante est vraiment magnifique. Elle est très bien entretenue et parfaitement conservée. Elle a un charme fou.

Palais des vents :

Il a été construit en 1799 en grés rouge et rose. C’est une merveille architecturale. Cette façade mesure 15 mètres de haut. Il est constitué d’une multitude de petites loges. Au départ il fut construit pour que les femmes du harem royal puissent observer la vie quotidienne de la rue, sans être vue. Ces claustras permettent à l’air plus frais de circuler à travers l’édifice pendant les fortes chaleurs.

Suite à cela nous aurons l’honneur d’entrer dans une fabrique de tapis où nous admirerons le travail artisanal.

C’est ainsi que la journée se terminera et nous irons apprécier le calme de la soirée à notre hôtel.

Jour 10 : Jaipur

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner nous revoilà parti à la découverte de Jaipur. Notre première visite sera au palais fortifié d’Amber.

Fort Amber

Nous ferons l’ascension du Fort à dos d’éléphant. Une petite balade de 10 mn sur le dos des éléphants qui arborent de belles peintures colorées sur leur museau. Un folklore qui plait aux touristes Cette ballade permet d’admirer une magnifique vue sur un jolie lac nommé Maota et ses collines qui l’entourent.

Fort Amber :

Le fort Amber se trouve à 11 km de Jaipur. Il a été construit au 1592, en grés rouge et en marbre. Il a des très grands remparts.  Les forts d’Amber, de Jaigarh (au Nord) et de Nahargarh (au Sud) sont considérés comme un seul complexe, car reliés par un réseau étendu de murailles et d’ouvrages fortifiés. Il fait partie du Patrimoine mondial de l’Unesco.

Les grandes murailles sur les collines entourant le palais nous font penser aux murailles de Chine. Ce fort est très beau. Il nous faudra au moins 3 h pour le visiter.

Après cette visite, nous retournons à Jaipur afin de visiter le City Palace. Oui encore un palais. L’inde c’est de la culture, à fond les ballons, et parfois vous en aurez un peu marre, mais on ne peut pas faire autrement que les visiter car c’est incontournable.

 

Le City Palace :

Il a été construit en 1729. C’est un ensemble de palais, de bâtiments annexes et de jardins.

Ensuite nous nous rendons à l’observatoire astronomique de Jaipur. Une visite atypique qui nous change enfin de tous ces palais. Il faut savoir que cet observatoire construit en 1726, a fait référence dans le monde entier.

Observatoire astronomique de Jaipur

Nous flânerons un peu dans la ville.

Marché de jaipur

Ensuite nous partons visiter le Temple de Birla Mandir. Il a été construit en 1977 en marbre blanc. Il est dédié à Vishnu. Il est magnifique.

Puis nous partirons au cinéma pour voir un film Bollywood. Pour être franc, on n’a pas aimé car il s’agissait d’un film avec des combats de super héros dans la rue ou se mêlaient de la musique et de la danse. Très ridicule…Très lourd pour nous occidentaux.

Après cette journée bien chargé nous rentrons tranquillement pour dormir à notre hôtel.

Jour 11 : Jaipur – Agra : 238 km : 4 h

Au petit matin, nous reprenons la route afin de continuer notre périple au Rajasthan.

Sur la route nous nous arrêtons afin de visiter la citadelle fortifiée de Fatehpur Sikri. C’est un très beau lieu qui est apaisant.

Citadelle de Fatehpur Sikri :

C’est une cité qui a été construite en 1572 et qui fut abandonné par ses habitants, une quinzaine d’années après sa construction. Cela est dut à l’insuffisance des eaux causés par les sécheresses qui était nécessaires au besoin des habitants.

Après la visite et le repas nous reprenons la route sur laquelle nous avons vu beaucoup de carrières de marbre de toutes les couleurs.

Arrivé à Agra, nous visitons une fabrique de marbre où nous apprécions le travail manuel des artisans. Nous pouvons voir l’incrustation de pierres taillées dans le marbre.

La journée s’achève ainsi et nous regagnons notre hôtel.

Jour 12 : Agra – Delhi : 210 km : 3 h 30

Le grand jour arrive.

C’est enfin aujourd’hui que nous allons voir le merveilleux et grand Taj Mahal. Nous nous y rendons très tôt le matin afin d’éviter les hordes de touristes (15000 par jour) qui pourraient gâcher notre visite. Le Taj Mahal est victime de la pollution d’Agra. C’est pourquoi pour s’y rendre, il nous faut y aller soit à pied, soit en calèche.

Vous passez ensuite une barrière de sécurité et fouille des sacs avant de vous rendre à pied en direction de la Merveille. Mais on ne la voie pas tout de suite. Tout d’abord il nous faut passer par une grande porte en grès rouge ce qui nous donne l’impression d’un rideau qui se lève comme au théâtre.

Puis nous traversons la porte…et là nous apercevons au loin toute la grandeur du Taj Mahal.

Le Taj Mahal

Taj mahal :

Classé parmi les 7 nouvelles merveilles du monde inscrit à L’UNESCO. Mausolée en marbre blanc construit entre 1631 et 1648 au bord de la rivière Yamuna. Il est dédié à l’amour. Construit par l’empereur Shah Jahan à la mémoire de sa 3ème épouse, décédé en accouchant de son 14ème enfant. Le joyau le plus parfait de l’architecture perse, islamique et d’Asie centrale. De chaque côté du Taj Mahal se trouve une mosquée et sa réplique en grès rouge.

Nous nous promènerons autour et dans le Taj Mahal afin d’admirer notamment ses calligraphies de pierres incrustées et ses jardins avec de belles fontaines.

Ensuite nous nous rendrons au Fort rouge d’Agra qui se trouve face au Taj Mahal.

Fort rouge :

C’est le plus grand fort de l’Inde, classé au patrimoine de l’UNESCO. Construit en 1080 en grés rouge. C’est le palais des empereurs Mongoles qui contient plusieurs palais et une mosquée.

Cette belle journée de visite à Agra se termine et nous reprenons la route en direction de la capitale. Arrivé à la capitale nous en profitons pour visiter ce que nous n’avons pas réussi à voir le premier jour.

Notre première visite sera au Temple du Lotus de New Delhi. Il ressemble fortement à l’opéra de Sidney. Il a été construit en 1980, en marbre entouré de piscine. Il est en forme de lotus, symbole de pureté et a pour but d’accueillir toutes les croyances.

Puis nous nous rendons au Raj Ghat. Lieu d’incinération du Mahatma Gandhi décédé en 1948. Il y a une flamme éternelle allumé jour et nuit.

C’est ainsi que s’achève notre voyage de noce en Inde.

Nous avons aimé la culture Indienne qui reste très authentique avec peu de modernité mais on regrette beaucoup de pauvretés et une hygiène déplorable. Cependant les côtés négatifs font partie du charme de l’Inde et vous transforme à tout jamais. On ne revient pas de l’Inde avec le même état d’esprit qu’en partant.

 

 

 

 

 

 

 

Catégories :

6 Comments

  1. Whaou superbe article rempli d’émotions. Magnifique photos. Du bonheur à l’état brut. Un énorme merci à vous pour ce partage magnifique. 😊

  2. Merci pour ce beau reportage illustré de magnifiques photos.
    Vous m’avez fait partager vos émotions,
    Ce sera probablement mon prochain voyage en 2018 et grâce à vous, j’ai pu déjà le visiter.
    Merci et bisous à vous deux
    Bravo!!!

  3. Les photos sont magnifiques même si j’ai un peu de mal avec le Rajasthan (je n’ai visité que Jaipur et n’en garde pas le meilleur souvenir à cause de mes hôtes qui n’ont pas été très honnêtes). On voit que vous avez passé une superbe lune de miel !
    Cela dit, je suis une grande amoureuse de l’Inde, surtout de la partie tribale du centre.

    1. C’est dommage que votre voyage ai été gâché par cette mauvaise rencontre. Oui notre voyage de noce restera mémorable et nous a donné envie de découvrir le reste de l’Inde

Laisser un commentaire